• Aux douces mains d'un leurre

    Aux douces mains d’un leurre

     

     

     

    L’homme souffre, et se frappe

    D’avoir donné son cœur

    Aux douces mains d’un leurre,

    Que plus rien ne rattrape.

     

     

    L’homme pleure en secret

    Sur son grand lit défait ;

    Souvenirs mordorés

    D’un cœur mort, adoré.

     

    La silhouette nue

    D’un ange dévêtu

    S’esquive à son regard ;

    Toi tu rentres, et elle part …

     

    Il jouait la confiance

    Dont la règle est unique :

    Pas de nique ni d’arnaque,

    Pas de claque, ni de pic.

    La porte s’ouvre et claque

    Sur un fracas d’absence !

     

    Vole en éclat le verre

    Qui me cachait ton jeu.

    Je bois un verre ou deux

    Aux jeux de jambes en l’air

    Recalés aux débris

    D’une âme solitaire.

    J’aurais donné ma vie …

     

     

     

    Anabelle Laye Martinez

    13 mai 2013

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    mamylucy
    Lundi 13 Mai 2013 à 19:52

    franc, direct, clair !

    2
    Manu@adf Profil de Manu@adf
    Vendredi 17 Mai 2013 à 21:13

    Super Nabouille

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :