• Couleurs processionnelles

    Couleurs processionnelles

     

     

     

     

    Un jour de pluie dans l’univers

    Nous réunit, frêles poussières ;

    Vestes de jais, sombres semelles,

    Larmes et soupirs s’entremêlent.

     

    La procession lente et sans voix;

    Ainsi cet homme au lit de bois

    Couché sous l’ombre d’un soleil;

    S’avance nue, sourde, en sommeil.

     

    L’humidité des jours sans vie

    Colle au regard de ces convives

    Dont l’expression n’a plus de face

    Autre qu’effroi du temps qui passe.

     

    Pourtant de loin j’ai vu des fleurs

    Peindre des cercles de couleurs

    Sous les larmes tombées des cieux

    Venues présenter  des à dieu.

     

    Foule de gris dans ces graviers

    Foulant les jours sans y penser ;

    Les astres sages sont inclinés

    Sur le passage de tes années.

     

     

     

    Anabelle Laye Martinez

    20 janvier 2011

     

    extrait du recueil "L'arbre aux sens"

    ed. Bartavelle

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Leméditant
    Jeudi 4 Février 2016 à 14:00
    Venue visiter votre site, je m'attarde sur ce très beau poème...bien triste et émouvant.
    2
    Jeudi 4 Février 2016 à 19:58

    merci...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :