• Dessiner la vie

    J'ai marché sur des braises,

    Et je me suis brûlée.

    S'il faut que je me taise;

    ... Je ne pourrai jamais !

     

    J'ai écorché mes mains

    Sur des rochers coupants;

    J'ai déchiré demain,

    J'ai recousu du vent;

    j'ai bâti des empires

    Aux flammes de mon coeur;

    J'ai préféré mentir

    Parfois, j'ai tant eu peur...

     

    J'ai marché solitaire, j'ai rejeté le ciel;

    J'ai couru épuisée pour atteindre la rive,

    Sans pouvoir m'éclairer aux lueurs d'étincelles,

    Sans recevoir jamais vos mains dont je me prive.

    J'ai chuté, j'ai saigné, j'ai hurlé ma colère,

    Je cri encore souvent face aux murs de mon âme,

    Mais que ma voix s'élève au-delà des prières,

    Qu'elle dessine la vie que la terre réclame.

     

    Anabelle Laye MArtinez

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Mai 2016 à 17:43

    C'est très beau :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :