• deviens qui tu es

    Faire un pas et puis deux

    Vers soi même, notre vrai;

    Accueillir nos erreurs

    Accepter nos faiblesses,

    Faire de ce que l'on est

    Une pièce unique et belle !

     

    Anabelle Laye MArtinez

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Juin 2015 à 21:43

    Alors Anabelle, comment vas-tu ma toute jolie jeune Dame? C'est ravissant ton poème, il y a une note voltairienne et un rien de La Fontaine! Qu'en dis-tu? glasses

    2
    Mercredi 17 Juin 2015 à 22:04

    va savoir... ils avaient aussi le sens de la poésie oui :-)

    je vais... en pleine progression sur ce fameux chemin dont parle ce poème. chemin passionnant.

    et toi ?

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Jeudi 18 Juin 2015 à 12:22

    Oui, du pareil au même! Pas toujours simple car cela induit une certaine solitude intérieure et le renoncement à cette vaine gloire dont nous parle les Pères du désert IV/VIeme siècle après JC. C'est passionnant en effet cette marche vers la conscience! Et le Coeur!

    Quand nous verrons-nous? les échanges virtuels ne constituant pas ce que l'on appelle la relation humaine faite de ces frottements incessants si nécessaires à notre progression en humanité et donc à notre équilibre! Bise de jour ma Nabelle! biggrin

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :