• Rêver encore

    Je veux rêver

    Et je veux vivre.

    Je veux crier

    Juste pour dire :

    La vie est belle et je le crois !!

    Je veux prier

    Et je veux croire

    Qu'après l'épée

    Il y a l'espoir.

     

    Refais la vie à chaque fois

    Qu'elle est détruite.

    Refais la foi pour chaque vie,

    Ne lâche pas.

     

    Anabelle Laye MArtinez

    30.01.15

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Bonne étoile

     

    Ma bonne étoile à moi

    S'est éteinte. Elle n 'est plus

    Qu'un infiniment rien.

     

    Effondrement en moi;

    Le temps s'est suspendu

    Sur ton souffle. Reviens !

     

    ...

     

    Un souffle me trahit

    Et dévore ma nuit.

    Déjà le jour parait.

    Demain, je revivrai...

     

    Anabelle Laye Martinez

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Comme un clin d'oeil

     

    Il était une foi impossible à toucher;

    J'ai cru mourir cent fois, moi qui pourtant croyais

    En un jour, en un rien, quelqu'amour partagé...

     

    Il était une fois, un homme, un éphémère

    Traînant sa vie, ses guêtres, un homme, un coeur à terre;

    Il était à la fois amoureux/solitaire.

     

    Puis il vient une fois où le ciel s'ouvre enfin

    Et la vie se fait jour, et l'espoir se fait mien.

    Il en est de la foi comme un clin d'oeil divin...

     

    Anabelle Laye Martinez

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Y aurait-il encore ,

     

    Encore quelqu'un qui aime ?

    Quelqu'un qui croit encore ?

    Un être ou deux à peine

    Pour sauver le décor

    D'un univers en feu.

     

    Cherche homme ou femme pieux,

    Plein de vie et d'amour;

    Etre simple et heureux

    Ivre et fou de ses jours,

    Juste un peu amoureux...

     

    Y aurait-il encore

    Des gens prêts à aimer,

    Prêts à tendre la main

    Simplement pour aider ?

    Y aurait-il encore

    La foi d'un lendemain ?

    ...

     

    Anabelle Laye MArtinez

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Un bout de ciel

     

    J'ai déposé sur toi le souffle d'un désir;

    J'ai posé mes envies, j'ai sublimé les pires

    Et j'ai fermé les yeux.

     

    J'ai prononcé ton nom sans fin, à en mourir

    Jusqu'à voir l'infini sur ton regard s'inscrire;

    J'ai aperçu les cieux.

     

    Anabelle Laye MArtinez

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique