• Pas à pas

    pas à pas sur la terre

    Entre vague et poussière;

    Un, deux, trois éphémères,

    Le temps d'une prière.

     

    Peu à peu dans le ciel,

    Sous l'orage qui gronde;

    Les cris, sanglots rebelles

    Des châteaux qui s'effondrent.

     

    Un, deux, trois sous la vie,

    Accueillir, recevoir, apercevoir enfin et découvrir encore

    A l'aune des regrets, le souffle d'un regard bienveillant sur mon corps.

    Agrandir un sourire qui s'estompait, mourrait,

    Respirer, dessiner, repeindre les volets.

    Ouvrir grand les rideaux qui retenaient le jour

    Et frémir du bonheur d'un tout nouvel amour...

     

    Anabelle Martinez-Laye

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :