• Pour une princesse, en chemin...

    J'ai marché, j'ai rêvé jusqu'à naître à mes pas.

    J'ai couru, dévalé des pentes et des vallées,

    J'ai foulé tous les sols que mes pas rencontraient;

    J'ai marché, j'ai rêvé jusqu'à naître à tes bras...

     

    Et puis vient le chaos !

    S'effondrent tous les rêves

    Et s'enfuient tous les rires.

    J'ai hurlé et j'en crève,

    J'aimerais tant te dire

    Ma colère et mes maux !

     

    J'ai marché, j'ai saigné jusqu'à tuer ma voie.

    J'ai prié, attendu, j'ai été terrifiée;

    Impuissante poupée de chiffon malmenée.

    J'ai trainé mes lambeaux jusqu'à perdre la foi...

     

    Et puis merde, et puis stop !

    Je veux que cela cesse !

    Relève toi princesse.

     

    Et que volent les mots 

    Et l'éclats de mes rêves

    Eclatés en sanglots,

    Piétinés en morceaux.

    Que la vie se révèle

    Peu à peu, à nouveau.

    Lève toi fille d'Eve.

     

    Anabelle Martinez Laye

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Betty...Harmony
    Samedi 25 Novembre à 12:20

    Merci pour ces mots Annabelle ....J'aime beaucoup

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :