• Pourtant, tu restes là

    Un pas de plus et l'infini

    Se dessine au-delà.

    Un cri, des peurs, tout est fini

    Pourtant, tu restes là...

     

    La traversée des mers, ras de marée, la nuit

    Et le monde s'effondre, la vie touche à sa fin.

     

    Un souffle, une étincelle,

    Quelques brindilles en vie;

    Une flamme, un sourire et la vie se fait belle.

    Regard d'amour sur moi,

    Tu n'as jamais failli;

    Et la peur laisse place à la vie, à la foi...

     

    Anabelle Martinez Laye

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :