• Prière de ronde

    Prière de ronde

     

    Votre regard sur moi, sur un corps arrogant,

    Débordant de l'angoisse qui s'étouffe en mon coeur

    Devient insupportable ! Quitte à mourir un temps

    Sous l'effet des kilos qui s'étalent et m'écoeurent,

    Autant mourir vraiment, couverte de ma honte !

    Je n'ai jamais eu froid sous tous vos mots de glace,

    Je n'ai jamais eu faim, rassasiée de sarcasmes,

    Mais je meurs assoiffée de l'amour qui s'estompe...

     

    Qui a su voir en moi l'âme frêle et fragile

    D'une enfant piétinée par le regard des autres ?

    J'ai rêvé de grand air, d'un jour nouveau et libre

    Où le poids de mon coeur parviendra à la porte

    Des rires sifflés tout bas, glissés sur mon passage.

    J'ouvrirai grand mon être, pantin ressuscité;

    J'emplirai mes poumons d'un vent de liberté,

    Posée face à moi même, avec force et courage !

     

    Je vivrai enfin libre; face au monde je suis.

     

    Anabelle Laye MArtinez

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Juillet 2014 à 18:03

    Oui, il faut de la force et du courage pour balayer les blessures des mots qui vous collent à la peau...

    Je découvre avec plaisir ce blog...Je reviendrai avec plaisir...Bonne fin de journée Ana belle

    2
    Vendredi 18 Juillet 2014 à 21:31

    bonsoir paradisalia. lire ce commentaire me fait bien plaisir alors merci.

    bonne lecture, entre autre.

    Anabelle

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :