• Pulsion de vie, je suis qui je suis

    Pulsion de vie, je suis qui je suis !

     

    Il y a des débris,

    Des dégâts, de la casse.

    Il y a eu les cris,

    Ceux qu'on tait, que l'on cache.

    Il y a des blessures,

    Du sang, de la souffrance;

    Il y a les ruptures,

    Agonie de l'absence...

     

    Mais rien n'a eu raison de ce volcan en moi.

    Rien n'éteindra jamais la pulsion qui grandit,

    Cette pulsion de vie débordant jusqu'à toi.

     

    Dans un souffle, une larme, dans un mot, un silence,

    Il y a parsemées des graines d'espérance;

    Je poursuivrai ma route en transmettant la vie.

     

    Jaillissant tel un fleuve resserré par endroits,

    L'eau s'écoule sans fin en surface ou sous terre,

    Réveillant incessante, des tremblements de taire...

     

    Anabelle Laye Martinez

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    val
    Mercredi 6 Mai 2015 à 10:26
    Soeurette je t'aime et tes poèmes sont magnifiques
    2
    Mercredi 6 Mai 2015 à 11:47

    merci Valy ;-)

    3
    christophe
    Mercredi 6 Mai 2015 à 23:13

    Je viens de comprendre comment fonctionner ton blog,

    je n'ai donc pas lu tes poèmes dans leur chronologie.

    je suis heureux de découvrir celui ci, je le trouve beau!

    Tu as droit à un cadeau, deux chansons a t'offrir:

    Florent Mothe   les blessures qui ne se voient pas et

    Grégoire  lève toi; peut être les connais tu déjà.

    Je souhaite que ton courage ne t'abandonne jamais  et que

    cette petite flamme au fond de toi irradie tout ton être et au dela!

    Plein de belle choses sur ton chemin!

    Christophe

     

     

    4
    Jeudi 7 Mai 2015 à 07:29

    je ne connaissais pas Florent mothe. J'aime.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :