• Stérile liberté

    Stérile liberté

     

    Se peut-il que l’amour ne porte pas de fruit ?

    Il était une histoire, dont le cadre invisible

    Ne pouvait contenir l’aquarelle du jeu

    Qu’ils désiraient s’écrire, les amis amoureux !

     

    Se peut-il que l’amour reste à jamais stérile ?

    Dans ce cas, que faut-il ? Jeter ou retenir ?

    Faut-il tracer le cadre pour que prenne vie l’œuvre ?

     

    Livré à ses désirs, l’amour, j’en ai la preuve,

    Risquera de détruire et d’enchainer sa proie

    Au lieu de lui offrir des ailes pour toi et moi.

     

    S’il déborde du cadre, il laissera des pleurs

    Aux cicatrices lourdes que l’on n’efface pas.

    L’amour doit être libre mais pas maître de moi.

    Si je suis son esclave, ce n’est que de la peur !

     

    Je tracerai un cadre pour que vive ce lieu

    Et là, je t’offrirais ce que j’aurais choisi.

    Je recevrai de toi l’abondance ou très peu,

    Sur ce terrain d’amour, sur ce terrain de vie.

     

    Anabelle Laye Martinez

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Christophe
    Mardi 16 Juin 2015 à 09:53
    Trop beau,
    Inventer des possibles en dehors de
    Tout cadre?
    L amour n est que mystere!
    Beauté Anabelle
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :