• Tag doigts

    Résultats pour la recherche du tag doigts :
  • ...s'effondrer lorsqu'une étoil' s'endort, N'exister que par ombre sur la nuit qui s'allonge. Etendre un peu les doigts, Accrocher l'aune encore... Retiens-moi et attends, Si je n'ai fais qu'un pas, Crois en moi, juste encore.   Et le jour brillera...   Anabelle Laye Martinez Tweet <script>//...

    Lire la suite...

  • ...Et mon coeur se resserre sur ta voix qui s'éloigne. Juste à peine un murmure qui s'efface à mes doigts Alors que je dessine à ton coeur l'arc en cieux...   Faudrait-il refermer et tirer le verrou; S'enfermer, protéger dans des coffres cachés Les secrets qui nourrissent encore l'âme...

    Lire la suite...

  • ...aurores, décrocher les étoiles; Loin des yeux, et la peur de me perdre parfois.   Et rattraper encore ta main qui se sépare De mes doigts écorchés. N'écouter que mon coeur Puis, m'arrêter, toujours. Fermer les yeux, terreur, Y seras-tu encore ? Et serait-il trop tard ?   Anabelle Laye...

    Lire la suite...

  • ...un bien   Sur mes yeux endormis, Mes paupières lourdes, clauses ; Sur mes mains amaigries, Mes doigts glissent, déposent Des fragments de lumière !   Sur mes mots et mes doutes, Mes craintes, mes erreurs ; Sur mes larmes et ma route Je trace dans mon cœur L’Amour, une prière :  ...

    Lire la suite...

  • ...rêve Dont la durée est brève ; Qui, pour ne pas périr, s’élance et s’emmerveille.   Elle étirait ses doigts pour caresser le temps Qui filait en étoile. Elle portait comme un voile Cachant pudiquement son cœur tendre et battant.   Elle était amoureuse du maître, d’une illusion....

    Lire la suite...

  • ...brisés.   Je ne suis plus qu'une ombre, un mort traînant sa vie Sur des sillons de larmes, du sang au bout des doigts. Je ne suis plus qu'un mot, le fardeau de vos nuits; Je ne suis plus ici, je ne suis plus qu'un poids.   Pourtant je reprends vie ! J'ai choisi : je reviens. Mon corps n'a plus...

    Lire la suite...

  • ...douleurs de mon âme, J’ai touché l’abandon.   L’aube s’est révélée En mon cœur affamé ; Mes doigts la retenaient,   Etincellants diamants. J’éteins ce lent, violent Souvenir des hivers   A succomber errant Sur la sphère aux géants. Mes paupières se libèrent   Au jour...

    Lire la suite...

  • ...idées, De mes erreurs ; prison niée.   Mon nom est nu et déchiré, Coupé de vous, Coupé de tout et dénudé.   Mes doigts s’enlacent et disparaît Le nom qui gît Sur un papier.   Mon cœur se glace alors que née Une étincelle Presque effacée…   Anabelle Laye Martinez 6 février...

    Lire la suite...

  • Violoncelliste     Sourire au cœur et doigts légers, Le temps s’étire à son archer. Vient s’enrouler à son poignet L’instant d’après qui s’est posé.   Son être entier vibre des sons Naissant du bois, des cordes et lui, Crée le délice et l’unisson De la musique qu’il...

    Lire la suite...