• Tag mourir

    Résultats pour la recherche du tag mourir :
  • Si le soleil mourait, Si la nuit s'étirait Jusqu'à tuer le jour; Si jusqu'au creux de moi, Jusqu'au bout de mes doigts Se déchirait l'amour; Si le souffle coupé, Les rêves piétinés J'appelais au secours; Il resterait ta voie, Il resterait la foi.   Anabelle Martinez  

    Lire la suite...

  • ...cris à bout de mots.   Et j'aurai peur à en crever ! Je saignerai, je me tairai; Et je croirai mourir cent fois, me croyant seule, trop loin de moi.   Ces temps viendront, je les connais; J'ai traversé tous ces sentiers; D'autres m'attendent; je le savais...   Mais que rien ne l'efface la foi...

    Lire la suite...

  • ...  Peu à peu l'étendue D'un esprit et d'un coeur Qui soulèvent le voile   Et révèlent alors la beauté du mystère Que l'on perçoit longtemps mais sans l'apercevoir. Et se fait enfin jour le fruit de ces prières Que l'on a vu mourir. Vient à naître l'espoir...     Anabelle Laye Martinez

    Lire la suite...

  • ...nié ce qui ne se fait pas ; J’ai ouvert grand la porte sur mon âme cachée .   Je ne veux plus mourir enfermée sous les mots Et le qu’en dira-t-on dont on se fout au fond. Je ne ferai pas croire que tout en moi est beau, Mais j’accueillerai tout, tout ce qui fait mon nom.   J’irai...

    Lire la suite...

  • ...j’ai crié Longtemps Des pleurs et des prières , Reflets de ma misère, Oubliant D’espérer.   J’ai cru Mourir Je l’ai souhaité pour quelques temps, Anesthésie pour un instant, Ne plus Souffrir.   Pourtant jamais Dans l’océan, Pourtant mourante et solitaire, Je n’ai douté du ciel...

    Lire la suite...

  • Comme un clin d'oeil   Il était une foi impossible à toucher; J'ai cru mourir cent fois, moi qui pourtant croyais En un jour, en un rien, quelqu'amour partagé...   Il était une fois, un homme, un éphémère Traînant sa vie, ses guêtres, un homme, un coeur à terre; Il était à la fois...

    Lire la suite...

  • Un bout de ciel   J'ai déposé sur toi le souffle d'un désir; J'ai posé mes envies, j'ai sublimé les pires Et j'ai fermé les yeux.   J'ai prononcé ton nom sans fin, à en mourir Jusqu'à voir l'infini sur ton regard s'inscrire; J'ai aperçu les cieux.   Anabelle Laye MArtinez    

    Lire la suite...

  • ...corps arrogant, Débordant de l'angoisse qui s'étouffe en mon coeur Devient insupportable ! Quitte à mourir un temps Sous l'effet des kilos qui s'étalent et m'écoeurent, Autant mourir vraiment, couverte de ma honte ! Je n'ai jamais eu froid sous tous vos mots de glace, Je n'ai jamais eu faim,...

    Lire la suite...

  • Tweet L’ado peurs   Ce soir ça tourbillonne. J’ai le tournis, je pleure. Je n’y comprends plus rien, je deviens l’inconnue ; Ma façade s’effrite et le masque est à nu. Je suis la proie fragile abandonnée aux peurs.   Certains me dévisagent sans me dire aucun mot. Je suis bête de...

    Lire la suite...