• Tag poésie

    Résultats pour la recherche du tag poésie :
  • Il y a tous ces jours où les éclats de vie N'atteignent pas mon cœur. Le soleil brille encor',  la lune éclair' la nuit Pourtant point de lueur.   Il y a tous ces mots que je connais par coeur Un pour chaque moment : Pour apaiser les âmes ou consoler les pleurs, Mais rien dans ces instants...

    Lire la suite...

  •     Une heure du mat' à peine   A traîner dans les rues   Et à longer la Seine   Que j'n'avais jamais vue.       Une heure de plus à peine   Et je t'ai aperçu,   Tu te taillais les veines   Et moi j'avais trop bu.       Trop vu de sang, d'horreur,   La haine m'a saisie.   J'ai...

    Lire la suite...

  • Comme un temps qui suspend sa course Et son élan; Un arrêt hors des gares où le temps  Passe vite A regarder les gens qui sourient Lentement; Parenthèse du temps qui retient Mes envies.   Comme un temps pour s'assoir au creux de moi Et voir Le chemin parcouru plutôt que De penser A demain...

    Lire la suite...

  • J'ai marché sur les mains Au gré des vents, des riens.   J'ai repoussé les temps Où s'installaient, violents, Les doutes et les terreurs, le bilan des erreurs.   Et j'ai foulé le sol de terre et de poussière... Rencontre des silences, des calmes et de prières. Encore un pas de plus, un...

    Lire la suite...

  • J'ai marché, j'ai rêvé jusqu'à naître à mes pas. J'ai couru, dévalé des pentes et des vallées, J'ai foulé tous les sols que mes pas rencontraient; J'ai marché, j'ai rêvé jusqu'à naître à tes bras...   Et puis vient le chaos ! S'effondrent tous les rêves Et s'enfuient tous les...

    Lire la suite...

  • Si le soleil mourait, Si la nuit s'étirait Jusqu'à tuer le jour; Si jusqu'au creux de moi, Jusqu'au bout de mes doigts Se déchirait l'amour; Si le souffle coupé, Les rêves piétinés J'appelais au secours; Il resterait ta voie, Il resterait la foi.   Anabelle Martinez  

    Lire la suite...

  • Soufflent les temps anciens qui s'effeuillent, fragiles. Hurlent les cris passés qui s'étouffent, s'apaisent, Sereins. Coulent les flots amers des rancoeurs éternelles Mais dont la fin parvient aux naissances d'un jour, Nouveau. Et la vie reprend vie...   Anabelle Martinez Laye

    Lire la suite...

  • Si c'était toi, pourvu que tu sois bien celui... J'aimerais, je voudrais, pourvu que ce soit toi, Non pas mon firmament mais juste l'étincelle Qui ravive mon âme aux journées sans soleil. Non pas mon dieu, mon phare mais juste une lueur Au fond de ton regard posé sur ma douleur. Juste ta main...

    Lire la suite...

  • Un pas de funambule, Aveuglée que je suis Face au monde des grands. un, deux, trois dans la cour Et me voilà déjà Propulsée à mon tour Au-delà de mes pas...   J'ai peur ici, j'ai froid Et mon pull est trop grand. Quelqu'un peut-il me voir ? Personne ne m'entend...   La marelle esseulée Se...

    Lire la suite...

  • Il serait un matin où je m'éveillerais A la lueur du temps, caresse des rosées, Sur ma peau effleurée d'envie et de baisers.   Je goûterais la vie et la naissance alors D'un souffle court, nouveau, naissance de l'aurore Sur un corps accompli, lui que je croyais mort.   Regardez-moi, je vis !...

    Lire la suite...