• Une étoile et son maître

    Une étoile et son maître

     

    J’étais sous la nuée et sous l’œil attentif

    D’un astre et de son maître

    Lorsque je l’ai vu naître

    L’étincelle de vie sous des soupirs craintifs.

     

    Elle semblait s’éveiller comme d’un long sommeil,

    Comme sortant d’un rêve

    Dont la durée est brève ;

    Qui, pour ne pas périr, s’élance et s’emmerveille.

     

    Elle étirait ses doigts pour caresser le temps

    Qui filait en étoile.

    Elle portait comme un voile

    Cachant pudiquement son cœur tendre et battant.

     

    Elle était amoureuse du maître, d’une illusion.

    Elle avait vu en lui

    L’avenir et l’envie.

    Et lui y répondit par sa tendre passion…

     

    Anabelle Laye Martinez

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Christophe
    Jeudi 11 Juin 2015 à 16:02

    Juste une larme,

    ça fait deux!

    :-) Belle journée Anabelle

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :