• vivre femme

    Il serait un matin où je m'éveillerais

    A la lueur du temps, caresse des rosées,

    Sur ma peau effleurée d'envie et de baisers.

     

    Je goûterais la vie et la naissance alors

    D'un souffle court, nouveau, naissance de l'aurore

    Sur un corps accompli, lui que je croyais mort.

     

    Regardez-moi, je vis !

    Le sourire à mes lèvres

    Et l'envie aux regards

    Que je pose alentours.

     

    Ecoutez-moi, je ris

    De découvrir la sève

    Qui mourrait quelque-part

    Assoiffée de l'amour.

     

    Il serait un matin où je prendrais la vie

    A bras le corps et l'âme.

    Je me relèverais et je marcherais femme.

    J'irai, je suis en-vie...

     

    Anabelle Martinez Laye

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Avril à 17:27
    angelilie

    beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog en lien ici : http://mondefantasia.over-blog.com/ au plaisir

    2
    Mercredi 5 Avril à 22:02

    merci beaucoup et à bientôt alors...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :