• Tag froid

    Résultats pour la recherche du tag froid :
  • ...trois dans la cour Et me voilà déjà Propulsée à mon tour Au-delà de mes pas...   J'ai peur ici, j'ai froid Et mon pull est trop grand. Quelqu'un peut-il me voir ? Personne ne m'entend...   La marelle esseulée Se joue un peu de moi et de mes pas tremblants. Je ne dois m'appuyer que sur ma...

    Lire la suite...

  • ...les joueurs baisés.   On tire un peu plus fort, sur le drap, jusqu'à soi, Sur ce qui bouge encore alors qu'on meurt de froid.   Écorchée sous les mots brandis sur des canons A éteindre les rêves; chaque nuit est un lit Isolé, solitaire. Colère et abandon, Angoiss', morcellement accouchent...

    Lire la suite...

  • C’était un soir de pluie   C’était un soir de pluie, J’avais froid, solitaire. Une lampe qui luit Face à mon dernier verre, Celui à moitié plein D’espérances déçues. Apeurée, j’avais faim D’une main, d’un ami Et j’ai créé en toi L’étincelle de vie Qui se tient face à...

    Lire la suite...

  • Mon océan   Parfois j’ai peur, je tremble un peu ; Je tremble seule et non de froid. Si le chemin est trop pour moi, Si je me perds avant les cieux.   Si de ces temps, de ces questions Creusant des puits à coup de pelle, Taillant des brêches à travers ciel, Ne vient qu’un point sur...

    Lire la suite...

  • ...heures et le temps A chercher, piétiner.   J'ai hésité parfois, Reculé, renoncé Face aux vents et au froid, Face au temps qu'on défait.   J'ai regardé là-bas, Au-delà; oubliée, ignorée La vérité qu'on noie Sous des mots étouffés.   Mais elle est restée là, Sans bruit et sans...

    Lire la suite...

  • ...enfuis, J'ai quitté tous les lieux envahis d'infamie.   Errant sans toit ni foi, Mourant de faim, de froid, J'ai perdu connaissance Face à la mort, l'absence...       Eclat dans la pénombre; j'entends, Un chant dans ce silence; j'observe, Une main se dessine; lumière, Et le vie reprend vie;...

    Lire la suite...

  • ...chercher le bonheur. Si la foi n'était rien Qu'un grain de vie en nous; Une flamme et c''est tout. Si la flamme s'éteint Je vivrai dans la nuit, J'aurai froid, j'aurai faim.   Si la foi n'est pour moi Qu'une graine d' envie, Que la foi se déploie Et que naisse la vie !   Anabelle Laye MArtinez...

    Lire la suite...

  • Parfois Parfois la pluie s'inflitre Jusqu'au coeur de nos âme. Parfois le froid s'installe Jusqu'à l'aurée des coeurs. Parfois l'heure est autour D'un feu, de l'amitié, Autour d'un aveu fait, D'un rire partagé...   Anabelle Laye MArtinez 16 octobre 2013

    Lire la suite...

  • ...J’ai grandi et je suis devenu un joyau, Un de ces arbres forts et parmi les plus beaux. Ni la nuit, ni le froid n’eurent raison de moi ; Je faisais mon chemin à la façon d’un roi.   Les regards s’attardaient, m’enviaient, m’épousaient. Mon pas était serein, empreint de certitudes,...

    Lire la suite...