• Je la vois sur la brêche, aveugle et funambule, 

    Pas vacillant, tremblant, elle ne doute de rien; 

    Inconsciente elle sourit sans penser à demain. 

      

    Sa peau reflets d’argent sous ce rayon de lune, 

    Sa prière secrète se délie en ce lieu : 

    Elle est prête, elle accueille la vie et le bon dieu. 

    Une larme s’étire, symbole de bonheur, 

    Sur ce visage en paix : il est temps, il est l’heure. 

      

    Tout en elle est ouvert, ses bras, ses yeux, l’Envie, 

    Et de sa main légère elle caresse le ciel 

    Juste au bout de ses doigts. “Car tout est accompli” 

    Tout est en elle, poussière, d’étoile et de lumière. 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Et si tout s'effondrait ;

    Si tout devenait flou ;

    Si tu devenais fou

    et que je te reniais.

     

    Et si tout doit mourir, si tout doit disparaître ;

    Dévalisé le temps où les rires fusaient,

    Où l'on rêvait des jours qui viendraient à paraître ;

    Et si tout s'arrêtait dans une heure ou après...

     

     

    Qu'aurais-je fait du temps qui m'a été confié ?

    Aurais-je cultivé du vent, de la fumée 

    Ou quelques grains de joie offerts à bout de doigt ?

     

    Aurais-je ouvert mon cœur à la source, à la vie ?

    Ai-je perdu mes heures à répondre aux « pourquoi »

    Aurais-je honte de moi ou dirais-je « merci » ?

     

    Si tout doit s'effondrer, je veux semer encore

    Juste un peu d'espérance pour qu'un rayon de jour

    Accompagne la nuit...vers la prochaine aurore.

     

     

    Anabelle Martinez

    7/11/2020

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    3 commentaires
  • ...

    Et puis je m'aperçois qu'au-delà de tout ça,

    Malgré les mots qui manquent 

    Et puis tous ceux qui blessent,

    Malgré les maladresses 

    Et malgré les absences;

    Au-delà des silences, des incompréhensions,

    Au-delà de nos peurs et de nos frustrations

    Il y a ce désir plus incompréhensible,

    Ce quelque-chose de fou et ce brin de magie

    Qui font que malgré tout il y a cette envie

    De rester près de toi, de rester près de nous

    Et d'accueillir ensemble ce que donne la vie;

    Le bon et le moins bon, les larmes et les sourires.

     

    C'est encore près de nous, que nous voulons les vivre.

     

     

    Anabelle Martinez

    19.10.20

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • J'inventerais des mots dont je n'aurais pas peur...

    Ils seraient si légers, si transparents aussi,

    Que je ne craindrais plus d'oser enfin me dire.

    Ils frôleraient les sens sans blessure et sans heurts.

     

    Si j'étais enfin libre,

    Je rirais aux éclats

    Je n'aurais plus la peur

    De me perdre en osant.

     

    Dire et murmurer

    Chuchoter et prier

    M'assoupir et rêver

    De cette liberté.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  •  

     

     

    Heures sombres et nues

     

    Des nuits interminables

     

    face à des murs friables

     

    Et je me crois vaincue

     

     

     

    A hurler sans rien dire

     

    Souriant malgré tout

     

    Quitte à creuser mon trou

     

    Je vois ma vie partir

     

     

     

    Putain de démons angoissants et sans nom !

     

    Ombres invisibles.

     

    Tu déchires, tu recolles et tournes en rond ;

     

    Chaînes invicibles

     

    Qui te clouent sous ta croix.

     

    Personne ne les voit

     

    Tes larmes qui ruissellent...alors tu fermes tout.

     

    Tu éteints la lumière et tu pries malgré tout

     

    Que la poussière d'étoile, les graines d'espérance

     

    Viennent embrasser la terre asséchée en silence.

     

     

     

    Grand Dieu où êtes vous ?

     

    Au-delà des nuages, orage menaçant.

     

    Si le lève les yeux

     

    La pluie s’abat sur moi.

     

    Dites-moi je vous prie,

     

    Qu'au-delà du chaos,

     

    La vie existe encore...

    Anabelle Martinez

    11 mai 2020

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires