• Tag anabelle

    Résultats pour la recherche du tag anabelle :
  • ...encore alors qu'on meurt de froid.   Écorchée sous les mots brandis sur des canons A éteindre les rêves; chaque nuit est un lit Isolé, solitaire. Colère et abandon, Angoiss', morcellement accouchent l'infini.   ...   L'infini s'offre enfin; face aux néants, la vie.   Anabelle Laye...

    Lire la suite...

  • ...déchirent la nuit. A l'horizon, un point Suspendu, immobile, Accroché aux deux mains D'un ciel nu, inaudible...   Et s'éventrent les cieux Au-dessus des silences. A s'en crever les yeux, L'infinie suffisance Suffoque et, désireux, Se dessine le jour, Ersatz d'espérance...   Anabelle Laye...

    Lire la suite...

  • ...à la souffrance. Et les larmes du temps devienn’ perles de sang. Je meurs à chaque instant, et je m’éveille encore…   Mon cœur est un écrin que Tu tiens dans Ta main, Et chacun de mes pleurs vient arroser la vie, Promesse d’avenir, porte d’un lendemain. ...   Anabelle Laye Martinez

    Lire la suite...

  • ...loin, juste-là, dans ton cœur. Si tu ouvres tes bras, tu verras le bonheur De notre amour encore, jusque dans l’infini.   Moi je croirai en toi jusqu’au-delà des temps, Du temps qui se suspend, pour un temps, et pourtant… Rien n’arrête jamais la force de la vie !   Anabelle Laye...

    Lire la suite...

  • ...taire ! Les larmes sourdes, Les cris muets ; Tous les remords Et les regrets…   Et le jour s’illumine d’avoir touché la vie Au  bout du poing fermé sur une main ouverte Aux cieux qui se tendaient sous la prière offerte, A genoux sur le fil d’un cœur à l’infini.   Anabelle Laye...

    Lire la suite...

  • ...nuits Et recommencer ; L’angoisse qu’on fuit, Les rêves crevés Au bord des chemins. Amours avortés Oublie d’un destin Dans les plis secrets D’un cœur déchiré. Reprendre les mots, Les tracer, prier ; Ecrire plus haut ; Ne pas renoncer.   Et rêver la vie…   Anabelle Laye Martinez

    Lire la suite...

  • ...es-tu parti tout court ? J’entends ton rire encore, tes paroles d’amour, Je vois dans ton regard une flamme éternelle.   Tu es parti trop loin pour nos bras qui s’ennuient, Tu es parti plus libre, envolé vers celui En qui tu croyais tant, et tu repeins le ciel…   Anabelle Laye Martinez

    Lire la suite...

  • ...promesse d’un cœur accessible, et soudain   Leurs chemins se croisaient, se perdaient un instant       Fusionnés l’un à l’autre. Et de lèvre en esprit,   Délicate, posée, une main sans répit   Traçait au firmament, l’espérance et l’instant.       Anabelle Laye Martinez...

    Lire la suite...

  • ...Foudroyée, désertée, le vide a remplacé La plénitude, l’âme exaltée, juvénile.   Clouée par la terreur, l’angoisse indélébile, Je trace jusqu’aux cieux des lambeaux de sentiers Et je heurte ma vie à des pics ; et je meurs A cette infinitude qui me bordée jadis…   Anabelle...

    Lire la suite...

  • ...serments, les contrats et les vents Parfois contraires à tout, à nos vœux et pourtant… Il y a les secrets, l’orage et l’abandon ;   Il y a les remords, les regrets, le pardon ; Et au-dessus de tout, que rien ne peut figer, Il y aura l’amour, de toute éternité !   Anabelle Laye...

    Lire la suite...