• Tag corps

    Résultats pour la recherche du tag corps :
  • ...Je goûterais la vie et la naissance alors D'un souffle court, nouveau, naissance de l'aurore Sur un corps accompli, lui que je croyais mort.   Regardez-moi, je vis ! Le sourire à mes lèvres Et l'envie aux regards Que je pose alentours.   Ecoutez-moi, je ris De découvrir la sève Qui mourrait...

    Lire la suite...

  • ...recevoir, apercevoir enfin et découvrir encore A l'aune des regrets, le souffle d'un regard bienveillant sur mon corps. Agrandir un sourire qui s'estompait, mourrait, Respirer, dessiner, repeindre les volets. Ouvrir grand les rideaux qui retenaient le jour Et frémir du bonheur d'un tout nouvel...

    Lire la suite...

  • ...étoiles, Mes mains gravant l’écorc’ des aveux qu’on dévoile, Ma peau frôlée en flammes, posée contre ton corps.   Il y a les serments, les contrats et les vents Parfois contraires à tout, à nos vœux et pourtant… Il y a les secrets, l’orage et l’abandon ;   Il y a les...

    Lire la suite...

  • ...bout. S’imaginer qu’aimer c’est posséder encore Tous tes mots, tes regards, les contours de ton corps Et n’aspirer qu’à toi, qu’à te garder un peu, Un peu plus chaque jour pour ne plus être deux Mais que tu sois en moi pour que je sois en vie. Croire à défaut qu’aimer, c’est...

    Lire la suite...

  • ...la nuit. Où tu vas, je te suis ! Je suis second à bord Et j'ai tout à apprendre. J'apprivois' le décor Et ton corps se fait tendre. Promesses éphémères Miroitent dans les cieux Mais un peu de poussière Et tu fais tes adieux !!   A la mer matelot; Chacun sauve sa peau !   Tu sauves le...

    Lire la suite...

  • Prière de ronde   Votre regard sur moi, sur un corps arrogant, Débordant de l'angoisse qui s'étouffe en mon coeur Devient insupportable ! Quitte à mourir un temps Sous l'effet des kilos qui s'étalent et m'écoeurent, Autant mourir vraiment, couverte de ma honte ! Je n'ai jamais eu froid sous...

    Lire la suite...

  • ...déroute (face au cancer)   Il a frappé encore D'un grand coup ce matin ! En plein coeur, en plein corps, La peau et puis le sein...   Alors que je vivais La plus belle des vies, Il a frappé, trahi La confiance de plein fouet !   Mes envies et mes rêves Ont volé en éclats. Ma pauvre voix...

    Lire la suite...